3 clés pour démarrer et réussir un projet

Dans cet article, je vous détaille trois attitudes qui m’ont aidé à démarrer ma formation et qui j’espère vous aideront à votre tour :

1. Oser prendre des risques

Naturellement, personne n’est programmé pour sortir de sa zone de confort, puisque cela suggère l’inconnu, le danger, et nous impose de fournir des efforts pour nous adapter à une nouvelle situation.

Pourtant, la plupart des choses dont vous êtes fier se sont souvent produites quand vous vous êtes aventuré au-delà de cette barrière. Vous avez pris un risque, et cela aurait pu très bien conduire à l’échec. Mais le simple fait de prendre cette décision vous donnera davantage confiance en vous, et surtout, vous permettra de ne rien regretter.

Dans mon cas, obtenir ma licence de pilote privé en sept ou huit mois est un défi. Vais-je y arriver ? Je ne peux pas le garantir. En revanche, si je n’essaie pas, je suis certain de ne rien obtenir.

2. Passer à l’action

Nous avons tendance à amplifier le négatif dans un projet, à chercher constamment des justifications pour se donner bonne conscience de ne pas agir. Dans mon cas, devenir pilote de ligne présentait trop de risques professionnels par rapport aux bénéfices que cela pouvait m’apporter.

D’un autre côté, quand nous souhaitons enfin passer à l’action, nous la remettons à plus tard. Tout le monde a connu ce sentiment de procrastiner, surtout quand il s’agit de rendre un rapport de projet à l’école.

La plupart des bonnes décisions sont souvent prises dans l’instant, car elles suggèrent un temps de réflexion très court, réflexion qui nous mène habituellement au doute. Je ne dis pas qu’il faut se lancer tête baissée dans un projet de façon immature, mais simplement que plus vous attendrez, plus il vous sera difficile d’agir. Alors allez-y par petits pas si vous le souhaitez, mais faites-le maintenant, pas demain.

3. Rester focalisé

Il est bien d’être passé à l’action, mais il est encore mieux d’être constant sur la durée. Combien de personnes ont pris la décision de s’inscrire à une salle de sport, d’y aller assidument la première semaine, puis de tout abandonner la semaine suivante ?

Mieux que la motivation, la détermination permet de rester focalisé sur son objectif. Se créer des habitudes est conseillé pour maximiser ses chances de réussir un projet ou une activité, car la motivation ne sera plus suffisante pour respecter ses engagements sur le long terme. Je vous recommande de mettre en place une récurrence dans vos actions pour vous auto-discipliner. Cela finira par faire partie de votre quotidien, et vous n’y preterez même plus attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 8