Renouveler sa licence de pilote privé (PPL) : ce qu’il faut savoir

Une licence de pilote privé n’est pas comme un permis de conduire : sa validité n’est pas définitive. Elle dépend de deux conditions :

  • Avoir un certificat médical en cours de validité de classe 2 minimim
  • Détenir une qualification de classe valide. Une qualification de classe vous permet de piloter un certain type d’appareil, par exemple les avions à moteur à piston (Cessna 172, DR-400, AT-3,…)

En l’occurence, une qualification de classe SEP (“Single Engine Piston“, monomoteur à piston) est valable deux ans. Pour ma part, j’ai obtenu ma licence PPL avec la qualification de classe SEP en octobre 2017. Par conséquent, d’ici octobre 2019, si je n’ai pas renouvelé ma qualification, ma licence PPL ne sera plus valide.

Pour renouveler sa qualification (on parle plutôt de “prorogation”), plusieurs méthodes existent :

  • Soit, par prorogation par expérience. Il faut dans ce cas avoir effectué, dans les 12 derniers mois précédent la date d’expiration de la qualification, 12 heures de vol avec au moins 6 heures de vol en tant que commandant de bord, avoir effectué 12 décollages et 12 atterrissages, et un vol d’entrainement (appelé aussi « formation de maintien de compétences » ou « refresher flight ») d’au moins 1h avec un instructeur (FI).
  • Soit, il faut réussir un contrôle de compétences avec un examinateur (FE) dans votre école de pilotage ou aéroclub au cours des 3 mois précédent la date de fin de validité de la qualification.

Si la date de fin de validité a déjà expiré, il faudra dans ce cas suivre une remise à niveau si nécessaire, puis réussir un test d’aptitude pratique (le même que celui du PPL) avec un examinateur au sein de votre école de pilotage ou aéroclub.

La prorogation par expérience est la méthode la plus courante et la plus simple. Je vous détaille le processus ci-dessous.

Une fois les conditions réunies pour la prorogation par expérience, il faut aller sur le site Sigibel avec ses identifiants et demander une prorogation de qualification SEP. Une fois la demande envoyée, il faut imprimer le dossier nominatif accessible depuis votre espace personnel. Un extrait de mon dossier est illustré ci-dessous pour l’exemple :

La dernière étape est de fournir ce dossier complet ainsi que votre licence PPL à un instructeur ou un examinateur pour qu’il puisse signer et aposer la prorogation sur votre licence. Pour ma part, je suis allé voir l’instructeur qui m’a fait faire mon vol d’entrainement au sein de mon aéroclub (merci Frédéric !). Il a ainsi apposé sa signature sur ma licence PPL pour la renouveler jusqu’en octobre 2021 (voir ci-dessous)

Pour finir, je vous conseille de faire ces démarches au plus tard 1 mois avant la date de fin de validité de votre qualification. Cela laisse assez de marge pour que Sigibel traite votre demande et que vous puissiez prendre rendez-vous avec un instructeur ou un examinateur pour faire signer et proroger votre licence.

En espérant vous avoir aidé !

Olivier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

+ 55 = 61

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.